Équipe

Marie-Ève Daspe

Directrice

Marie-Ève Daspe détient un doctorat en psychologie clinique de l’Université Laval. Elle est actuellement professeure adjointe au département de psychologie de l’Université de Montréal, chercheure régulière au Centre de recherche interdisciplinaire sur les problèmes conjugaux et les agressions sexuelles (CRIPCAS) et membre de l’équipe SCOUP – Sexualité et Couple. Ses recherches portent sur les déterminants biopsychosociaux du fonctionnement conjugal et de la violence entre les partenaires. Dans une perspective dyadique, elle s’intéresse à la manière dont la réactivité physiologique, la personnalité et l’historique de traumas interpersonnels en enfance (abus, négligence) colorent les interactions conjugales et influencent les risques de violence au sein du couple. Elle étudie également les impacts des médias sociaux sur le fonctionnement conjugal et sexuel des adolescents et des jeunes adultes. Ses projets de recherche actuels sont financés par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), le Fonds de recherche du Québec – Société et Culture (FRQSC) et la Fondation canadienne pour l’innovation.

Sarah Beauchemin-Roy

Coordonnatrice

Sarah (elle/she/her) détient un baccalauréat en sexologie de l’Université du Québec à Montréal (2015). Elle a ensuite poursuivi à la maîtrise en sexologie recherche-intervention à l’UQAM (2018). Pour son mémoire de recherche, Sarah est allée à Mumbai, en Inde, réaliser des entrevues avec des femmes universitaires afin d’explorer leurs expériences et représentations quant à leur santé sexuelle et reproductive. 

 

Depuis l’automne 2022, Sarah travaille comme coordonnatrice de recherche dans notre laboratoire. Elle travaille aussi pour le Laboratoire d’étude du couple (dirigé par Katherine Péloquin) depuis 2018. Dans ses temps libre, Sarah produit et participe à un balado sexo-féministe, Les SexMaitresses, qui vulgarise et apporte une réflexion sur des enjeux sexologiques et féministes.

Sarafina Métellus

Étudiante au doctorat

Sarafina est étudiante au programme de doctorat en psychologie clinique de l’Université de Montréal et se spécialise dans le volet recherche et intervention (R/I). Ses intérêts de recherche s’articulent autour des divers impacts de l’utilisation des médias sociaux sur la vie conjugale. Plus spécifiquement, elle examine la manière dont la jalousie liée au contenu numérique du partenaire et la surveillance électronique du partenaire influencent la satisfaction conjugale des adolescents et jeunes adultes avec un style d’attachement anxieux. Sarafina est récipiendaire d’une bourse d’études supérieures du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) pour l’année 2020-2021 ainsi que d’une bourse d’études supérieures des Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) pour l’année 2021-2022.

Brenda Ramos

Étudiante au doctorat

Brenda détient un baccalauréat en psychologie (B. Sc. Honor) de l’Université de Montréal. Elle est étudiante au programme de doctorat en recherche et intervention, option psychologie clinique (Ph. D. R/I) depuis septembre 2020. Ses intérêts incluent notamment les impacts des traumas interpersonnels à l’enfance et de la personnalité sur le fonctionnement conjugal et la violence au sein du couple. Brenda est récipiendaire d’une bourse des Fonds de recherche du Québec – Société et culture pour l’année 2020-2021 ainsi que d’une bourse d’études supérieures du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) pour l’année 2021-2022.

Apollonia-Helena Pudelko

Étudiante au doctorat

Apollonia détient un baccalauréat en psychologie de l’Université McGill. Elle est actuellement étudiante au doctorat en psychologie clinique (D. Psy.), à l’Université de Montréal. Ses principaux intérêts cliniques et de recherche incluent l’attachement amoureux, les déterminants biopsychosociaux du fonctionnement conjugal, ainsi que la violence conjugale. 

Marianne Emond

Étudiante au doctorat

Marianne détient un baccalauréat en psychologie (B. Sc. Honor) de l’Université de Montréal. Elle est étudiante au doctorat en psychologie clinique – recherche et intervention (Ph.D. R/I) depuis septembre 2021. Ses intérêts de recherche incluent tout ce qui a trait à la psychologie conjugale, mais plus particulièrement à la résolution de conflits, la violence et la sexualité dans les relations amoureuses. Marianne est boursière du Conseil de recherches en sciences humaine du Canada (CRSH) pour l’année 2021-2022 et du Fonds de recherche du Québec – Société et Culture (FRQSC) pour l’année 2022-2023.

Kayla Patterson-Beaumont

Étudiante à la maîtrise

Kayla a complété un baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Elle complète présentement une maîtrise en psychologie, sous la supervision de Maire-Ève Daspe, depuis l’automne 2021. Elle est également auxiliaire de recherche au Laboratoire de recherche sur les interactions et la vie conjugale, et ce, depuis l’hiver 2021. Bien que Kayla soit passionnée par de nombreux domaines de recherche, elle s’intéresse particulièrement aux impacts de la personnalité et l’attachement amoureux sur la violence entre partenaires amoureux.

Florence Léonard

Étudiante au baccalauréat (honor)

Florence est étudiante en troisième année au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Elle entamera son projet de recherche Honor sous la supervision de Marie-Ève Daspe (PhD) à l’automne 2022. Elle est aussi auxiliaire de recherche au Laboratoire de recherche sur les interactions et la vie conjugale depuis l’hiver 2022. Bien que ses intérêts de recherche soient nombreux, Florence s’intéresse particulièrement aux déterminants de la satisfaction conjugale ainsi qu’à la communication entre partenaires amoureux.

Arianne Roy

ÉTUDIANTE AU BACCALAURÉAT (HONOR)

Arianne termine sa dernière année au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Elle est auxiliaire de recherche au Laboratoire de recherche sur les interactions et la vie conjugale depuis l’hiver 2022 et elle entame un projet de recherche Honor sous la supervision de Dre Daspe sur la thématique de la communication dans les relations amoureuses. Les intérêts de recherche d’Arianne s’articulent autour de plusieurs domaines de recherche, notamment l’intimité et son impact sur la satisfaction sexuelle au sein des relations de couple ainsi que la violence conjugale.  

Laurie Beauvilliers

Auxiliaire de recherche

Laurie est étudiante au doctorat en psychologie clinique – profil recherche et intervention à l’Université de Montréal. Laurie est auxiliaire de recherche au Laboratoire de recherche sur les interactions et la vie conjugale depuis l’hiver 2021. Ses principaux intérêts de recherche incluent la communication, la sexualité ainsi que la violence dans les relations conjugales.

Justin Lamontagne

Auxiliaire de recherche

Justin est étudiant au doctorat en psychologie clinique – profil recherche et intervention à l’Université de Montréal. Il a réalisé sa thèse d’honneur sous la supervision de Marie-Ève Daspe. Il poursuit aujourd’hui son implication au sein du laboratoire à titre d’auxiliaire de recherche. Ses intérêts de recherche s’articulent autour de l’influence des médias sociaux sur les relations de couple, la violence conjugale ainsi que la satisfaction sexuelle des partenaires amoureux.

Naomi Cadieux

Auxiliaire de recherche

Naomi est une étudiante de trosième année au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Elle est auxiliaire de recherche au Laboratoire de recherche sur les interactions et la vie conjugale depuis l’automne 2021. Bien que les intérêts de Naomi s’articulent autour de plusieurs domaines de recherche, elle s’intéresse particulièrement à la violence et à la satisfaction sexuelle dans les relations conjugales.

Alexane Dussault

Auxiliaire de recherche

Alexane a complété son baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Elle travaille comme auxiliaire de recherche au sein du Laboratoire de recherche sur les interactions et la vie conjugale depuis l’hiver 2022. Aspirant au doctorat en psychologie clinique, ses intérêts gravitent autour des relations amoureuses, de la diversité sexuelle et de genre ainsi que du bien-être sexuel, autant individuel que conjugal.

Mégan Brien

Auxiliaire de recherche

Mégan est étudiante en troisième année au baccalauréat en neuroscience cognitive à l’Université de Montréal. Elle est auxiliaire de recherche au Laboratoire de recherche sur les interactions et la vie conjugale depuis l’été 2022 et elle débute actuellement son cours de laboratoire 2 sous la supervision de Dre Daspe. Ses intérêts de recherche sont nombreux, mais Mégan s’intéresse particulièrement à la communication, la sexualité ainsi que les problèmes rencontrés au sein d’un couple.  

Anaïka François

Auxiliaire de recherche

Anaïka est une étudiante au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Anaïka est récipiendaire de la bourse diversité SCOUP et complète son stage en tant qu’auxiliaire de recherche au Laboratoire de recherche sur les interactions et la vie conjugale pendant l’été 2022. Aspirante au doctorat de recherche et intervention en psychologie clinique, ses principaux intérêts de recherche résident dans l’articulation des enjeux de la sexualité dans les relations amoureuses tels que la diversité sexuelle et l’identité de genre sous un paradigme intersectionnel.

Laurence Mignault

Alumni

Laurence Mignault détient un baccalauréat en psychologie de l’Université de Sherbrooke et elle a complété son doctorat en psychologie dans le cheminement clinique adulte (D. Ps.) à l’Université de Sherbrooke en 2022. Dans le cadre de son mémoire doctoral, elle s’est intéressée à l’effet modérateur de l’attachement sur les liens entre l’utilisation des applications de rencontre et les comportements sexuels à risque chez les jeunes adultes. 

Collaborateurs

Sophie Bergeron, Ph.D.

Professeure au département de psychologie de l’Université de Montréal

Audrey Brassard, Ph.D.

Professeure au département de psychologie de l’Université de Sherbrooke

Natacha Godbout, Ph.D.

Professeure au département de sexologie de l’Université du Québec à Montréal

Martine Hébert, Ph.D.

Professeure au département de sexologie de l’Université du Québec à Montréal

Yvan Lussier, Ph.D.

Professeur au département de psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières

Gayla Margolin, Ph.D.

Professeure au département de psychologie de University of Southern California

Katherine Péloquin, Ph.D.

Professeure au département de psychologie de l’Université de Montréal

Marie-Pier Vaillancourt-Morel, Ph.D.

Professeure adjointe au département de psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières

Nous joindre

Pavillon Marie-Victorin
90 avenue Vincent-d'Indy
Montréal, Québec
H2V 2S9
Marie-Ève Daspe, Ph.D.
Courriel : marie-eve.daspe@umontreal.ca
Téléphone : (514) 343-6111 #38170